Communiqué du Rassemblement national

Le secrétaire du parti communiste vient d’affirmer sur France 2, relayé par le Figaro, que « l’argent public versé au Front National (sic) sert à acheter des armes ». Le secrétaire du parti communiste fait référence au fait que des armes ont été retrouvées chez la personne inculpée de l’attaque de la mosquée de Bayonne.
L’accusation faite au Rassemblement national ex Front National d’acheter des armes avec la subvention publique qui lui est versée, est la preuve que M. Roussel n’a rien oublié des méthodes du parti communiste : le mensonge et l’outrance. Elle est toutefois parfaitement diffamatoire et le Rassemblement national remet le dossier à son avocat pour assigner immédiatement Monsieur Fabien Roussel en diffamation.