Communiqué de presse d’André Rougé, Député français au Parlement européen, Délégué national à l’Outre-mer du Rassemblement National

Bien plus que le général de Gaulle, ce sont la Martinique,son Histoire et le courage des martiniquais qui ont été dégradés et insultés au Robert.

Ces martiniquais qui, au péril de leur vie, traversaient le canal de sainte Lucie ou celui de la Dominique, les révoltés de Balata et les milliers de volontaires” dissidents ” présents à Monte Cassino, en Provence, à Royan ou en Alsace pour s’affranchir du joug de l’occupation allemande.

Ce sont ces héros qui avaient choisi de rejoindre le général de Gaulle pour que la France, toute la France, celle de métropole, mais aussi celle des Antilles, de l’océan Indien, du Pacifique et d’Amérique du Sud, reste libre.

Aujourd’hui, Victor Sévère, Camille Petit, Victor Sablé et Émile Maurice se retournent dans leur tombe.

Il est temps que le préfet de monsieur Macron prenne enfin ses responsabilités pour mettre un terme aux exactions commises par une minorité agissante qui ne ressemble en rien à la Martinique réelle et profonde.

Ces martiniquais auxquels s’adressait le général de Gaulle, dans son discours sur la place de la Savane à Fort de France en disant : ” Mon Dieu, comme vous êtes français ! “