Communiqué d’Annika Bruna, Député Français au Parlement européen, membre de la commission d’enquête sur le transport des animaux

C’est une nouvelle victoire pour le bien-être animal. Le 31 décembre dernier, le Conseil d’État a rendu un arrêt qui précise que les viandes issues d’animaux abattus sans étourdissement préalable seront exclues de la certification « Agriculture Biologique ».

Cet arrêt vient confirmer un arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne qui rappelait à juste titre que la certification biologique avait pour caractéristique l’observation de normes renforcées en matière de bien-être animal à tous les stades de la production.

Force est de constater que l’abattage sans étourdissement n’est certainement pas une méthode qui renforce le bien-être animal. Annika Bruna se félicite que la certification biologique ne puisse plus être utilisée pour couvrir une méthode d’abattage source de souffrance inutile pour les animaux. Le label AB doit au contraire stimuler une amélioration continue du bien-être animal dans nos élevages.