Communiqué de presse de Philippe Eymery, conseiller politique TPE/PME

Le Front National est, depuis des années, en pointe contre les abus de la directive européenne détachement qui conduit à importer, sur le territoire national, des travailleurs à bas coût dont les cotisations sociales sont versées dans le pays d’origine.

Au-delà de la concurrence déloyale exercée à l’égard des salariés et des entreprises françaises, c’est l’ensemble de notre système de protection sociale qui est menacée par de telles pratiques. En effet, l’activité économique réalisée en France n’alimente plus le système de protection sociale.

C’est aussi notre système de formation qui est menacé dans son ensemble. A quoi cela sert-il que les entreprises françaises investissent dans l’apprentissage et la montée en compétences de leurs salariés si, au final, les postes de travail sont pris par des travailleurs à bas coût ?

Le Front National entend ici dénoncer la responsabilité écrasante des donneurs d’ordre et maîtres d’ouvrages publics qui privilégient, de manière irresponsable, le prix le plus bas dans les appels d’offres au détriment de l’emploi et de l’économie française.

Le Front National se réjouit que le monde économique rejoigne ses positions en faveur d’un protectionnisme intelligent et d’une saine défense de l’intérêt national.