L’accueil des migrants en Ile-de-France doit cesser !

| Communiqués - 28 janvier 2019
  • Wallerand de SAINT JUST

Communiqué de Wallerand de SAINT JUST, président du groupe RN-IDF à la Région Île-de-France

Ces derniers jours, de nombreux gymnases franciliens ont été réquisitionnés par le préfet pour y accueillir des centaines de migrants (gymnases Carson-Besson à Saint-Denis, des Changés à Avon, des Antonins à Boussy, de la Fouilleuse à Saint-Cloud, Jean Bouin à Paris etc.). Ces clandestins campaient dans des conditions désastreuses (pour eux et pour ceux qui vivent alentour) dans le nord de Paris et en Seine-St-Denis. Cette décision a été une nouvelle fois prise hâtivement et sans concertation avec les populations concernées.

Cette décision prouve surtout que les clandestins continuent à entrer en France dans de grandes proportions. Le gouvernement de MM. Macron et Philippe est manifestement incapable d’apporter la moindre solution à ce problème crucial. Selon un sondage IFOP de décembre 2018, 58 % des Français sont opposés à l’entrée des migrants sur notre sol.

Les délégués départementaux du Rassemblement National, en Île-de-France, entreprennent immédiatement une campagne d’information et de dénonciation de l’action des pouvoirs publics dans les communes concernées.

Au Conseil régional, nous prendrons une initiative, dans les prochains jours, pour demander à Valérie Pécresse qu’elle exige du gouvernement qu’il prenne les mesures nécessaires pour que cessent définitivement ces événements répétitifs et sans fin : entrée sans contrôle des clandestins, installation de ces clandestins dans des conditions précaires et difficilement supportables pour les franciliens, actions de « sauvetage », retour des campements indignes au bout de quelque temps etc.

Par |2019-01-28T12:17:51+00:0028 janvier 2019|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Wallerand de Saint Just
Wallerand de Saint Just

Voir tous les articles de