Communiqué de Wallerand de Saint-Just, Candidat du Front National-RBM à la mairie de Paris

En premier lieu, il est très difficile de faire confiance aux chiffres sur la pollution que l’on nous donne. Lorsque l’on sait que les ministres de l’intérieur ont été capables de truquer les chiffres de la délinquance, notamment à Paris, on ne peut qu’être très méfiant.

En second lieu, les experts ne sont pas d’accord entre eux quant à la réalité de l’impact sanitaire des « particules fines ». En outre, lorsque ces « experts » sont ceux de l’Union européenne, le doute est obligatoire.

En troisième lieu, les gouvernements et surtout les « écologistes » qui ont siégé et siègent dans ces gouvernements, se sont révélés rigoureusement incapables de prendre quelque mesure efficace que ce soit contre la pollution, lesdits écolo-gauchistes préférant s’occuper de la destruction de la famille.

Je suis donc hostile à cette circulation alternée, cautère sur une jambe de bois et nouvelle punition, nouvelle pénitence, infligée par ce gouvernement d’impuissants, à ceux qui travaillent et sont dans l’obligation de prendre leur véhicule compte tenu particulièrement de l’état lamentable des transports en commun franciliens.