Communiqué de presse de Gilles Pennelle, Directeur national de campagne des Municipales

Le scrutin du 15 mars, qui s’est tenu dans un contexte de très forte abstention suite à l’annonce catastrophique du 1er ministre sur la fermeture des bars et des restaurants, n’a aucune signification politique véritable.

Le scrutin du 28 juin se présente donc comme une nouvelle élection, à un seul tour, sur de nouvelles bases et dans un contexte politique très différent.

A la lumière de la gestion catastrophique de la crise et de la lucidité de Marine Le Pen, les candidats du Rassemblement National vont proposer une nouvelle vision pour leur ville et au-delà pour la France.

Cette crise ouvre en effet une rupture avec les politiques passées et le personnel politique de l’ancien monde.

Le scrutin municipal du 28 juin aura donc une résonance nationale évidente.

Il ouvre un nouveau cycle électoral déterminant pour la France et les Français : élections départementales et régionales de mars 2021 et bien sûr Présidentielle de 2022.

La France d’après, c’est Marine Le Pen !