Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président de la délégation du Rassemblement National au Parlement européen

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Alors que le procès des attentats du 13 novembre 2015 vient à peine de s’achever, le rapport d’Europol sur la situation et les tendances du terrorisme, dévoilé le 13 juillet dernier, vient utilement rappeler que l’islamisme reste le plus grand danger en Europe, notamment en France.

En effet, il ressort que notre pays est une cible privilégiée du terrorisme parmi les 27 États membres avec 5 attentats djihadistes sur 11 dénombrés en 2021 dans l’Union européenne.

En outre, le rapport indique que la France est le pays de l’Union européenne où le plus de suspects djihadistes ont été arrêtés en 2019 (202/436), 2020 (99/254) et 2021 (96/260), démontrant ainsi l’enracinement de ce fléau dans notre société.

Quant aux auteurs des attentats en 2021 dans l’UE, ils sont tous d’origine extra-européenne, confirmant ainsi le lien entre immigration et terrorisme.

Plutôt que nommer le Rassemblement National, et donc ses électeurs, comme son ennemi, le Ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, devrait enfin s’attaquer au vrai danger pour la France qu’est le terrorisme islamiste.