Communiqué de presse de Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Le Wall Street Journal vient de révéler que Facebook utilise un programme secret permettant à une élite constituée de célébrités, de responsables politiques et de certains utilisateurs du réseau social de bénéficier de règles de modération beaucoup plus souples en contournant le processus de censure des publications.

Face aux critiques et accusations de censure à géométrie variable, le géant américain n’a pas contesté l’existence d’un tel programme, arguant qu’il ne s’appliquerait qu’aux « pages ou éléments de contenu très médiatisés et régulièrement visités sur Facebook ».

Le Conseil de surveillance, entité indépendante, mais bénéficiant de financements émanant de Facebook, a lui-même exprimé son inquiétude quant au manque de transparence dans les processus de modération des contenus publiés, en particulier ceux des comptes les plus vus.

Au moment où le Parlement européen, obnubilé par les supposées ingérences russes, s’est doté d’une commission spéciale sur l’ingérence étrangère dans l’ensemble des processus démocratiques de l’Union européenne, y compris la désinformation, ces révélations devraient lui donner de quoi alimenter son rapport final !