Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National :

Alors que Nicolas Sarkozy a entraîné la France dans une guerre ruineuse en Libye au nom de la démocratie et des droits de l’homme, il reçoit à Paris le dictateur et l’insulteur de l’armée française, Paul Kagame, Président du Rwanda.

En déroulant le tapis rouge – comme il l’avait précédemment fait pour le colonel Khadafi – à ce despote dont le régime est accusé dans un rapport de l’ONU, de crimes contre l’humanité contre des populations civiles en République démocratique du Congo, Nicolas Sarkozy démontre une fois encore son mépris du droit et de la justice.

En acceptant de recevoir Kagame, Il salit l’honneur de l’armée française scandaleusement accusée par Kigali d’avoir participé au génocide rwandais.

Marine Le Pen, Présidente du Front National dénonce cette vision des droits de l’homme à géométrie variable qui consiste à faire le tri entre les bons et les mauvais dictateurs.

Elle apporte tout son soutien à l’armée et aux soldats français de l’opération Turquoise qui ont servi au Rwanda et ont contribué à sauver des dizaines de milliers de vies du génocide.