Communiqué de Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national et député français au Parlement européen

Thomas, 23 ans, a été poignardé à mort, à huit reprises, dans la nuit du 9 au 10 mai à Sarcelles (Val d’Oise), et est décédé des suites de ses blessures après un mois de lutte et une quinzaine d’opérations à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, selon Le Parisien. Il fêtait ce soir-là la fin de son contrat et le début d’un autre, chez un distributeur de boissons. Son agresseur venait de sortir de prison.

Ses parents Philippe et Nathalie estiment que leur quartier de Sarcelles est devenu une zone de non-droit, se disent abandonnés par la Justice, et demandent une réponse à la question qui les taraude depuis la mort de leur fils : l’assassin de Thomas est-il sorti de prison après avoir bénéficié de la politique de libération massive de détenus avant la fin de leur peine, sous prétexte de crise sanitaire ?

Nicole Belloubet est probablement la Garde des Sceaux la plus laxiste que la France ait jamais connue, et il serait bienvenu qu’elle soit débarquée à la faveur du remaniement des prochains jours. Mais avant de faire ses cartons et de partir enfin, que Mme Belloubet assume ses responsabilités, reçoive les parents endeuillés du jeune Thomas, et leur apporte des réponses aux questions qu’ils se posent.