Communiqué de Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012

De plus en plus, les automobilistes sont les vaches à lait d’un gouvernement aux abois financiers. D’une part, nous venons d’apprendre qu’il leur a été prélevé 630 millions d’euros en 2011 via les radars automatiques. D’autre part, le gouvernement annonce que le montant de plusieurs contraventions passera de 35 euros à 135 euros, hausse assortie d’une augmentation du nombre de points retirés sur le permis.

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, demande au gouvernement de cesser cette chasse aux automobilistes et aux Français qui utilisent leur véhicule pour travailler.

Plutôt qu’aux automobilistes, le gouvernement Sarkozy ferait mieux de traquer enfin les vrais délinquants et les vrais voyous, ceux qui commettent trop souvent aujourd’hui leurs méfaits dans l’impunité.

A cette fin, le gouvernement doit revenir sur la hausse annoncée du tarif de plusieurs contraventions et cesser la politique du tout-radar.
Elle rappelle en outre que son projet présidentiel prévoit la suppression du permis à points, instrument aussi inutile qu’injuste.