Gilets jaunes : le groupe RN-IDF soumet à V. Pécresse une proposition d’aide aux professionnels franciliens

| Communiqués - 30 novembre 2018
  • Wallerand de SAINT JUST

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe RN-IDF à la région Île-de-France

Depuis déjà plusieurs mois, l’Ile-de-France est touchée par des mesures d’écologie punitive entretenue notamment par la ville de Paris, à travers des politiques d’aménagement voulant exclure par principe la part des véhicules sur la voirie, au grand préjudice des automobilistes franciliens. Pire encore, il devient de plus en plus contraignant pour les artisans et professionnels de notre région d’assumer leurs missions alors que certains passent la majorité de leur temps au sein de leur véhicule pour les besoins de leur emploi.

La Confédération des petites et moyennes entreprises a récemment lancé une enquête sur les conséquences de la flambée des prix du carburant auprès des entreprises : Il s’avère que 87% de ces dernières sont impactées, causant ainsi une réduction des marges (66%), une dégradation de la trésorerie (58%) et contraint certaines (16%) à reporter des investissements.

Face à cette situation, 59% des entreprises ont pris des mesures, 35% ont réduit ou aménagé les déplacements, 24% ont augmenté leurs prix de vente tandis que 11% ont acquis des équipements plus autonomes.

A la tête de la première région de France, il est de votre ressort de préserver, sinon de favoriser, la bonne tenue du développement économique sur l’ensemble de notre territoire. Vous ne pouvez pas rester insensible à la colère qui monte dans le pays avec la fronde légitime des gilets jaunes. Vous avez montré, comme je vous l’avais demandé lors de la dernière session, votre volonté d’agir avec les autres Régions. Je vous fais la proposition d’une aide qui me paraît particulièrement faisable et efficace :
Je vous demande ainsi, au nom du groupe Rassemblement national – Ile-de-France, de mettre au point une aide à destination des professionnels franciliens touchés par la hausse perpétuelle du prix des carburants dans le cadre de l’exercice de leur activité.

Cette opération se concrétiserait par l’attribution à toute entreprise qui en ferait la demande, d’une subvention de cinquante euros par mois et par véhicule utilisé à des fins strictement professionnelles.

Les conditions d’éligibilité à cette aide (déplacements intrarégionaux, localisation de l’entreprise en Île-de-France, cotisations à jour de l’entreprise, preuves des déplacements professionnels et reçus bancaires des pleins de carburant effectués, etc.) ainsi que ses modalités pratiques seraient détaillées dans une communication des services de la Région.

Ces derniers se chargeraient de la validation de la demande de l’employeur concerné. Cette aide serait réservée aux artisans, aux commerçants exerçant en leur nom propre, aux TPE et aux PME jusqu’à un maximum de 100 salariés.

Nous attendons ainsi de votre part un geste en leur faveur et ne manquerons pas de suivre avec attention toute initiative que vous pourrez mettre en œuvre dans le sens de notre proposition.

Par |2018-11-30T16:32:58+00:0030 novembre 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Wallerand de Saint Just
Wallerand de Saint Just

Voir tous les articles de