Communiqué de Presse d’André Rougé, Délégué national à l’Outre-mer du RN, Député français au Parlement européen

La Chambre Régionale des Comptes (CRC) a analysé la gestion du Conseil régional de Guadeloupe entre 2014 et 2018 : les conclusions de son rapport sont accablantes pour les présidents successifs, en premier lieu pour Ary Chalus, actuel président macroniste.

Les dépenses de fonctionnement ont progressé de plus de 20% sur cette période ; les dépenses de personnel ont notamment augmenté de 42% en cinq ans, faisant de la région Guadeloupe un territoire où celles-ci sont trois fois plus élevées qu’en métropole.

Les 14 membres du cabinet du Président et la création d’un service de 24 personnes dit d’inspection générale qui s’est borné à produire quelques rapports non suivis d’effets sont emblématiques de cette mauvaise gestion de l’argent des Guadeloupéens.

La CRC pointe d’ailleurs du doigt la stratégie économique approximative de la Région : des dépenses peu claires, parfois même entachées d’irrégularités, excessives, frisant régulièrement avec le clientélisme, sans effet direct sur l’emploi.

Le rapport des magistrats financiers confirme les analyses du Rassemblement National sur la gestion macroniste de la Région Guadeloupe. Gaspillage, copinage, tripatouillages : les Guadeloupéens méritent mieux !

Préservation de l’argent des Guadeloupéens, saine gestion de l’argent public, soutien à un développement économique bénéficiant à tous : voici nos engagements pour la Guadeloupe et les Guadeloupéens.