Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Conseiller métropolitain de Toulon-Provence-Méditerranée, Président du groupe RN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Toulon, La Seyne-sur-Mer, Hyères et malheureusement depuis hier, Ollioules. Au fil des mois, dans l’agglomération toulonnaise, aucune ville n’est épargnée par ce qu’il convient d’appeler des « règlements de comptes ». Et toujours en toile de fond, les mêmes ingrédients : la drogue, ainsi que de fameux individus « très défavorablement » connus des services de police, selon les termes convenus.

Bien évidemment, certains peuvent s’insurger, peuvent juger la situation effrayante. Pourtant, personne ne remettra en cause les raisons profondes de ce mal : le laxisme judiciaire et les faibles moyens des services de police. On peut encore nous ressortir la fable du quartier plutôt calme, sans histoire et du « bien vivre-ensemble » … Ajouter à cela une députée LREM totalement incompétente et vous obtenez un cocktail explosif ! Les déclarations de Cécile Muschotti sont démagogiques, puisqu’elle n’a strictement rien fait dans ce domaine depuis le début de son mandat.

Nos pensées vont aux deux victimes, la passagère du deux-roues qui circulait à proximité au moment du drame, mortellement blessée, et le conducteur aujourd’hui en situation critique à l’hôpital. Nous adressons notre plus profond soutien à leur famille et à leurs proches.