Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Président du groupe Front National au Conseil régional de Picardie

L’émission « la voix est libre » diffusée demain, samedi 24 janvier, aura pour sujet les élections départementales de mars prochain dans l’Oise.

Seuls E. Courtial, responsable départemental de l’UMP et B. Lejeune, responsable départementale du PS participeront à ce débat, le secrétaire département du Front National, M. Guiniot ayant été informé qu’il ne serait pas invité : l’émission étant réservée à l’UMPS !

Alors que le Front National, premier parti politique dans l’Oise et en Picardie, représente 40% des électeurs Picards et présentera des candidats dans les 21 cantons du département, France 3 Picardie semble ignorer que le bipartisme UMP-PS est mort et qu’aujourd’hui trois forces politiques représentent la grande majorité des Français, avec le Front National en tête.

A l’heure où l’on parle beaucoup de la liberté d’expression, scandaleusement, la chaîne régionale, la supprime pour le représentant de près d’un électeur sur deux !

Le résultat des prochains scrutins rendra justice aux représentants du Front National et aux Français qui votent pour le parti de Marine LE PEN.