Communiqué de Ludovic PAJOT, député du Pas-de-Calais

La direction de Bridgestone, manufacturier japonais spécialisé dans la fabrication de pneus, vient d’annoncer la fermeture de l’usine située à Béthune dans le Pas-de-Calais. 863 emplois sont menacés.

Cette décision est un coup particulièrement dur porté au béthunois, déjà durement touché – comme l’est par ailleurs le Bruayasis – par un chômage qui ne cesse d’augmenter. Annonçant la mise en place de mesures de pré-retraite ou encore le reclassement interne et externe, la direction du groupe tente d’atténuer le choc induit par cette annonce. Mais ces mesures, tout comme la recherche d’un éventuel repreneur sur le site, ne sont pour l’instant que de simples hypothèses. Par ailleurs, le contexte économique difficile et les risques liés à la compétitivité – qui touchent de nombreux secteurs économiques – invoqués par le groupe ne peuvent servir de justification à un plan social d’une telle ampleur.

La crise sanitaire qui frappe notre pays et l’installation progressive d’une crise économique et sociale ne peut être le prétexte pour diminuer de façon aussi brutale les effectifs d’un groupe. Derrière ces décisions, c’est la vie de centaines de personnes qui est en jeu, sans compter les familles qui seront directement impactées par les conséquences de ces décisions. La mise en place par ce groupe d’une cellule d’écoute à l’attention des salariés ne sera bien évidemment en aucune manière une réponse efficace. La concurrence des pneus fabriqués à l’étranger est difficilement surmontable en l’absence de politique de protection de nos marchés. Comme nous le prônons depuis de nombreuses années, il est impératif que l’Etat joue un rôle de stratège et non de simple spectateur du délitement de notre tissu économique. Aucun plan de relance ne pourra être efficace en l’absence de protectionnisme intelligent.

Dans l’immédiat, je demande en ma qualité de parlementaire et d’élu local aux dirigeants du groupe Bridgestone de reconsidérer leur décision, afin de sauvegarder le site béthunois, indispensable à la dynamique économique de notre territoire.