En pleine crise économique, l’Union européenne se préoccupe de sa publicité…

 

Communiqué de France Jamet, Député européen du Groupe Identité & Démocratie

 

Un très important rapport des commissions BUDG et ECON sur le Plan de relance de l’Union européenne, qui sera débattu à l’occasion de la prochaine plénière du Parlement européen, confirme une nouvelle fois à quel point l’oligarchie technocratique européiste est totalement hors sol.

Sous le titre « Information, communication et publicité », l’article 26 du texte précise que « Les destinataires de financements de l’Union » doivent faire « état de l’origine de ces derniers et en assur[er] la visibilité par un étiquetage visible de l’Union (en particulier lorsqu’il s’agit de promouvoir les actions et leurs résultats) en fournissant des informations ciblées, cohérentes, efficaces et proportionnées à divers groupes, notamment aux médias, aux réseaux sociaux et au grand public. » Et d’insister : « Les bénéficiaires de financements de l’Union assurent la visibilité des dépenses au titre de la facilité en présentant clairement les projets soutenus comme ‘Initiative de l’Union européenne pour la reprise’ ».

Au moment où des gens meurent par milliers et où l’économie est mise à bas de la manière la plus catastrophique et la plus inédite qui soit, le souci de Bruxelles de mettre des petits drapeaux européens partout apparaît comme singulièrement indécent.

Il est grand temps que les peuples européens reprennent leur destin en main contre cette « élite » déconnectée. Peut-être serait-ce l’occasion de leur rappeler que ces initiatives sont financées avec l’argent sortant bien évidemment de la poche de nos concitoyens.