Communiqué de presse de Mylène Troszczynski, Députée européenne, Conseillère régionale de Picardie

On apprend aujourd’hui que du dentifrice halal est fabriqué par une grande multinationale, Unilever, proche de Compiègne dans l’Oise.

Pour permettre la fabrication de ce dentifrice, la multinationale a nettoyé sept fois la ligne de production qui sera exclusivement consacrée au halal et a remplacé les capsules de graisse de porc contenues dans le dentifrice par des capsules de graisse de poisson.

Ce dentifrice aux vertus régénératrices de l’émail des dents est, pour le moment, seulement commercialisé au Royaume-Uni ; sans que la communication de l’aspect halal du produit n’eu été faite. Nos voisins, de l’autre côté de la Manche, ont donc consommé du halal sans le savoir.

Comme les marchés français et brésilien sont eux aussi visés, il est à craindre que nous ne soyons, nous aussi, pas informés de l’aspect religieux de ce dentifrice.

Cette façon de procéder n’est évidemment qu’une énième tromperie du consommateur, comme l’avait déjà dénoncé Marine LE PEN, en 2012, au sujet d’abattoirs pratiquant qu’exclusivement des abattages rituels sans en informer le consommateur et mettant ainsi en place l’impôt islamique.

Le Front National réclame la traçabilité des produits et l’information du consommateur, notamment par l’étiquetage de tous les produits et plus seulement des produits carnés.