Communiqué de presse de Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Le projet de loi de finances présenté par le gouvernement mercredi dernier est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis plusieurs années, à savoir l’explosion du coût pour les Français des frais de santé des clandestins entrés illégalement sur le territoire.

En effet, la fiche détaillant les moyens de la « mission santé » du budget de l’État fait ressortir que les crédits dédiés à l’Aide Médicale d’État (AME) s’élèveront à un milliard d’euros en 2022, auxquels il faut ajouter les soins urgents et l’aide humanitaire ou en garde à vue pour 71,5 millions d’euros en 2021 !

Depuis 2015, le budget cette pompe aspirante de l’immigration a été multiplié par deux et le nombre de bénéficiaires de cette très généreuse exception française ne cesse lui aussi d’augmenter (334.546 en 2019 et 383.000 en 2020) démontrant ainsi l’accélération du phénomène migratoire.

Pendant que bon nombre de Français, ayant, eux, cotisé toute leur vie à l’assurance maladie, n’ont même plus les moyens de se faire soigner, le gouvernement d’E. Macron, par cette énième augmentation de l’AME, continue donc de promouvoir la France en un eldorado pour clandestins !