Dominique Martin, Député français RN / ENL au Parlement européen – Commission Emploi et Affaires Sociales, Commission spéciale de lutte contre le terrorisme, Groupe Europe des Nations et des Libertés

En France, Monsieur Mélenchon aime se positionner sur les sujets sociaux. À en croire La France Insoumise, il aurait presque l’exclusivité sur ce thème. Et pourtant, il suffit d’aller voir d’un peu plus près leurs votes au Parlement européen, ainsi que ceux de leurs alliés, pour très vite déchanter : il est comme les autres et leurs comportements sont incohérents !

Contrairement à ce qu’ils prétendent, ils ne votent ni contre le dumping social, ni contre la déferlante migratoire, ni contre le terrorisme, et même camouflent cette menace en diminuant la responsabilité des djihadistes. En revanche, ils sont favorables à « l’inclusion sociale et l’intégration sur le marché du travail » de migrants : toujours plus de réfugiés, et donc toujours plus de dépenses pour la France et ses contribuables.

Le décalage est net entre leurs discours en France et leurs votes au PE prétendument « pour le peuple ». C’est exactement l’inverse qu’il faudrait faire et nos votes, eux, sont très clairs : contre le dumping, pour la préférence européenne, contre la migration et contre le terrorisme.