Économie circulaire : véritable opportunité pour notre industrie, nos emplois et nos consommateurs

 

Communiqué de Joëlle Mélin, Député européen du Groupe Identité & Démocratie

 

Un nouveau texte d’orientation sur « l’économie circulaire », visant l’économie (donc la préservation) de nos ressources naturelles en les recyclant, a été voté et adopté au Parlement européen. Il fait suite à des travaux menés depuis plusieurs années dans la double optique d’inverser un demi-siècle de consommation irresponsable, et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. En effet, la moitié des émissions totales de ces gaz à effet de serre et plus de 90% de la perte de la biodiversité résulteraient de l’extraction et de la transformation des ressources de la planète.

Ce plan anticipe une croissance du PIB de 0.5 point et la création de 700 000 nouveaux emplois et aboutirait à la naissance de nouvelles filières, dans une profonde transformation positive de notre tissu industriel. Il pourrait constituer ainsi un moteur déterminant de la redynamisation loco-régionale de nos territoires nationaux, se conformant aunouvel aménagement du territoire auquel nous aspirons. Il pourrait donc constituer un rempart à la mondialisation sauvage et à l’hégémonie marchande de certaines grandes puissances étrangères. Ces nouvelles orientations constituent une véritable opportunité.

 

La délégation française RN du groupe ID au Parlement européen a soutenu ce texte. Elle restera cependant très vigilante sur les dérives potentielles en particulier celles concernant les filières « low-cost » qui induisent trop souvent en erreur les consommateurs aux revenus précaires quant à la réalité de la conservation de leur pouvoir d’achat en leur proposant de consommer des produits recyclés qui coûtent beaucoup moins cher à produire comme à vendre. Sans vigilance de notre part, ce phénomène pourrait contribuer in fine à fragiliser notre industrie. C’est donc une grande partie de notre avenir qui se joue et se jouera sur cette thématique.