Communiqué de France Jamet, député français au Parlement européen

Alors que le gouvernement pérore sur la baisse des chiffres du chômage en 2019, bien qu’il s’agisse surtout de radiation des chômeurs, ses relais médiatiques cherchent à culpabiliser les plus de 6 millions de demandeurs d’emploi qui sont toujours en recherche de travail en insistant sur les offres qui ne trouveraient pas preneurs.

Pour le gouvernement et les médias c’est simple : l’arrivée massive de travailleurs détachés, le dumping social et les délocalisations… c’est la faute des Français qui ne veulent pas travailler.

Le Rassemblement National réaffirme son soutien à tous ces Français en difficulté que le gouvernement sacrifie, ainsi que son engagement à mener une politique combinant stratégie de réindustrialisation, protectionnisme intelligent, patriotisme économique, relocalisations et formations de qualité, afin de relancer l’emploi dans l’intérêt de la France et des Français d’abord.