Communiqué de presse de Julie Lechanteux, député français au Parlement européen

François-Xavier Bellamy, député LR au Parlement européen et ancienne tête de liste LR pour les élections européennes, s’agite depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux et dans la presse nationale afin de critiquer le plan de relance européen.

Hier encore, dans une tribune parue dans Le Journal du Dimanche il déclare : « cet emprunt commun n’est pas tant une réponse à la crise économique qui vient qu’une manière d’utiliser cette crise pour faire avancer un agenda politique : cette nouvelle solidarité budgétaire signe le retour à la vieille illusion d’une Europe toujours plus intégrée. Elle offre une résurrection inattendue aux tenants du fédéralisme européen, auxquels les citoyens ont dit non depuis longtemps ».

Ce constat est le même que celui de Marine Le Pen et du Rassemblement National. Or, dans la réalité des faits, le RN vote en cohérence CONTRE ce plan de relance, alors que Monsieur Bellamy vote POUR ainsi que ses complices Nadine Morano, Brice Hortefeux, Agnès Evren, Arnaud Danjean, Geoffroy Didier, Anna Sander et Nathalie Colin-Oesterlé.

Par conséquent rappelons à Monsieur Bellamy et ses amis que s’insurger dans la presse, c’est bien, agir c’est mieux !

Rappelons à Monsieur Bellamy qu’Emmanuel Macron a élaboré ce plan avec une majorité issue des LR.

Rappelons que l’agenda politique de l’UE est imposé par Ursula von der Leyen, membre du même groupe politique que LR au Parlement européen.

Rappelons enfin que ce sont Nicolas Sarkozy et l’UMP (ancêtres des LR) qui en 2008 ont imposé en force et contre l’avis du peuple, la transformation institutionnelle de l’UE, pourtant rejetée massivement lors du referendum de 2005.

En conclusion, si Monsieur Bellamy souhaite être crédible, qu’il mette en adéquation ses paroles et ses actes.

Et qu’il tire toutes les conséquences de son incompatible appartenance aux LR…