Communiqué de Julie Lechanteux, député français au Parlement européen

Nous venons d’apprendre que Mauro Ferrari le Président du Conseil européen de la recherche vient de donner sa démission, en pleine crise du Covid-19.

M Ferrari par voie de communiqué se déclare « extrêmement déçu par la réponse européenne » et se plaint d’avoir rencontré de nombreux obstacles institutionnels et politiques alors qu’il tentait de mettre rapidement en œuvre un programme scientifique pour combattre le virus.

Cette démission est un véritable aveu. Une preuve de plus pour constater que l’Union Européenne est un instrument froid et bureaucratique, totalement déconnectée de la réalité, qui n’a que pour seul intérêt le profit, et qui se montre une fois de plus incompétente pour protéger nos peuples.

Une fois la crise terminée, les dirigeants de l’U.E. auront des comptes à rendre et la question se posera de savoir quelle Europe pourra survivre. L’U.E. qui aura failli sur tout, ou l’Europe des Nations et des coopérations, celle du bon sens.

En ce sens, je demande l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire européenne afin de faire toute la lumière concernant la gestion de crise du Covid-19 par l’Union Européenne.