Selon un article du Courrier de Mantes publié le mercredi 23 juin 2021, des électeurs de Mantes-la-Ville ont été démarchés par téléphone dimanche 20 juin, jour des élections départementales et régionales, afin d’offrir leurs suffrages au binôme Bédier-Pereira.

Certaines victimes de ce démarchage précisent que les numéros d’appel entrants provenaient de deux sociétés (La Gazette en Yvelines et LE28) appartenant à Lahbib Eddaouidi, patron de presse locale et directeur de campagne municipale de Sami Damergy, actuel maire de Mantes-la-Ville et probable futur conseiller régional de la liste de Valérie Pécresse.

À l’issue des élections municipales, des pratiques similaires ont été dénoncées et rapportées à Madame la Procureure de la République, à la suite de la révélation du fameux dossier “Damergyleaks” (cellule d’appels téléphoniques avec locaux loués à cet effet le jour du scrutin), dont le principal protagoniste était ce même L. Eddaouidi.

Forts de ces nouvelles informations, Cyril Nauth et Mathilde Androuët ont décidé de saisir les juridictions compétentes afin d’obtenir la reconnaissance d’une fraude organisée et potentiellement l’annulation de l’élection si la sincérité du scrutin s’en trouve affectée.

Ils appellent de leurs vœux l’application d’une justice jusqu’ici restée muette alors même que les médias traitent depuis des mois la problématique des méthodes de Pierre Bédier et ses soutiens dans les Yvelines et plus particulièrement le Mantois.