Alors que les étudiants font face depuis plusieurs mois à l’enseignement à distance, à des partiels dans des conditions particulières, des jobs étudiants arrêtés ou difficilement tenables, l’Université de Valenciennes vient d’apprendre aux futurs étudiants de Master MEEF que ce master sera supprimé à la rentrée prochaine.

Ce sont quatre-vingt étudiants qui n’ont à ce jour plus de poursuite d’études pour l’année prochaine pour des raisons économiques. Il leur est suggéré d’aller sur les sites de Calais, Lille ou Liévin, or, les places sont insuffisantes.

Nombre d’entre eux pensent arrêter leurs études en raison de cette décision. Il est impensable de supprimer ce Master et d’infliger cette double peine à nos étudiants, il en va de l’avenir de notre jeunesse, de sa santé et de la France.

J’alerte dès aujourd’hui la Ministre de l’Enseignement Supérieur et dépose une question écrite afin d’alerter sur la situation de nos jeunes. Nous ne pouvons accepter une telle décision et laisser notre jeunesse pour compte !