Communiqué du Rassemblement National

Face à l’aggravation de la situation sanitaire, le ministre de la Santé a annoncé le 23 septembre le classement du territoire en trois zones auxquelles s’appliquent de nouvelles mesures de restriction.

S’agissant des zones « d’alerte maximale, « le Gouvernement a annoncé la fermeture totale des bars et restaurants dès samedi.

Le Rassemblement National s’interroge sur la proportionnalité et l’efficacité d’une telle mesure alors que le secteur de la restauration , conscient des enjeux sanitaires pour la clientèle et le personnel ,a appliqué dès le déconfinement un protocole sanitaire très strict ( distance entre les clients , port du masque par le personnel , utilisation massive du gel hydroalcoolique , extension des terrasses ) Il s’interroge également sur les éléments dont dispose le gouvernement pour affirmer que ce secteur d’activité présente des risques de contamination plus élevés qu’un autre secteur ou la sphère familiale.

Alors que ces nouvelles restrictions vont avoir des conséquences économiques et sociales lourdes pour ce secteur déjà durement éprouvé, le Rassemblement National demande au gouvernement de communiquer à la profession, qui demeure en pleine incertitude, les mesures qu’il entend prendre afin de l’indemniser à la suite des décisions administratives de fermeture prises pendant le confinement.

Face aux enjeux, le Rassemblement National, en cas de maintien de cette mesure, demande à ce qu’une évaluation économique et sanitaire soit réalisée dès la fin de la première semaine d’application.

Il est rappelé que seule une accélération de l’accès aux tests de dépistage et surtout une communication rapide des résultats permettront une lutte efficace contre cette pandémie.