Communiqué de Steeve BRIOIS, Vice-Président du Rassemblement National.

J’apprends aujourd’hui par l’Agence France Presse que je suis poursuivi pour avoir écrit la préface d’un guide à destination des conseillers municipaux du FN en 2013.

L’association d’extrême-gauche “La maison des potes” est à l’initiative de ces poursuites qui ne concernent pas mon mandat de maire puisque je n’étais pas encore élu.

De manière délirante, il est reproché à ce guide, dont je ne suis ni l’éditeur ni l’auteur, de vanter les mérites de la préférence nationale.

Sur le fond comme sur la forme, il n’y a évidemment aucune complicité ou incitation à la discrimination de ma part et il est inadmissible que je puisse être poursuivi pour avoir simplement signé la préface de ce guide où rien n’est litigieux.