Dans un entretien accordé à RFI, le 29 mai 2019, le Président de l’Union des Comores, M. Azali Assoumani, a choisi de faire monter la tension entre son pays et la France en tenant des propos délibérément provocateurs et injurieux. Il fait preuve de la plus mauvaise volonté et semble avoir opté pour une stratégie de chaos à Mayotte. En laissant remettre en cause la volonté des Mahorais, Français depuis 1841, le gouvernement n’a pas réagi, tant le président Macron semble indifférent à l’avenir de l’Outre-mer français en général et à la souveraineté française dans l’Océan Indien en particulier. Le Rassemblement national demande au gouvernement français de rétablir l’ordre républicain dans l’île de Mayotte en faisant preuve de la plus grande fermeté.

La situation qui prévaut dans le 101e département français ne serait en aucun cas tolérée dans le département de la Somme, dont est originaire le président de la République. Le RN demande le rappel immédiat en consultation de l’Ambassadrice de France à Moroni, en vue d’une réévaluation complète de la coopération avec les Comores et du séjour des ressortissants comoriens en France.