Par un jugement du 23 octobre 2012, la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris a condamné une nouvelle fois, Fabrice Bourbon, l’animateur de Rivarol, au profit de Marine Le Pen. Cette fois ci pour injure. Fabrice Bourbon devra verser 3000 € à Marine Le Pen.

Le 16 octobre 2010, sur le site « eDeo », Bourbon a écrit de Marine Le Pen qu’elle est une « gourgandine ».
Le tribunal estime que ce terme est injurieux et ajoute ceci : « ce terme a été employé volontairement par le prévenu, dans le tribunal a pu observer qu’il maîtrise parfaitement la langue française, dans le but de stigmatiser la partie civile en l’outrageant ».

C’est vrai, Fabrice Bourbon et ses quelques amis ont voulu outrager Marine Le Pen. Ils n’ont reculé devant aucune diffamation, aucune injure, aucune déloyauté.

Toutefois, à chaque fois Marine Le Pen et le Front National réagissent et tentent d’obtenir des condamnations. En l’espèce ils sont parvenus à leurs fins et on ne peut que s’en réjouir.