Le bureau exécutif réuni en commission des conflits a reçu ce jour Maxence Buttey.

Il a pu confirmer son engagement comme élu municipal du Front National à défendre les idées de son mouvement, notamment la lutte contre le communautarisme et la promotion de la laïcité.

Il lui a été signifié ainsi qu’à l’ensemble des protagonistes de ce dossier que l’envoi de vidéos à caractère religieux dans le cadre de fonctions militantes n’était pas acceptable.

En conséquence, après ce rappel des devoirs qui incombent à un élu du Front National, la commission a levé la suspension temporaire de Maxence Buttey dans le cadre de ses fonctions locales.