Communiqué de Presse de Jean-Michel Dubois, Secrétaire National et Conseiller politique de Marine Le Pen pour l’Outre-Mer, Membre du Bureau politique, Conseiller Régional

L’Union européenne, en octroyant une suppression progressive des droits de douane à l’Equateur – l’un des plus grands exportateurs mondiaux de bananes – dans le cadre d’un accord déjà passé avec la Colombie et le Pérou, porte un coup sérieux aux productions agricoles des Antilles françaises.

Les producteurs de Guadeloupe et de Martinique, qui souffrent déjà de la fiscalité et de l’interdiction de mettre en place toute politique commerciale en leur faveur, seront les grands perdants alors même qu’ils ont fait des efforts considérables pour cultiver la banane la plus vertueuse possible et la plus proche du Bio en utilisant près de dix fois moins d’intrants que la banane dollar.

Les régions dénommées “ultra-périphériques” subissent de plein fouet la politique ultra-libérale et mondialiste de Bruxelles. Marine Le Pen et le Front National favoriseront toujours les producteurs antillais par un protectionnisme intelligent et s’opposeront avec la plus grande force à la concurrence déloyale de la banane dollar.

Il est urgent d’en revenir aux fondamentaux d’une politique nationale, où nos compatriotes d’Outre-Mer bénéficieront de notre préférence des plus légitime.