Communiqué de presse de Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Christianophobie : la France se libanise-t-elle ?

 

Alors que les actes antichrétiens se sont banalisés depuis plusieurs années, faisant du christianisme la religion la plus menacée en France, la situation ne semble pas s’améliorer au regard de la flambée de la christianophobie constatée en août dernier, avec pas moins de 27 actes recensés en un seul mois.

Assassinat d’un prêtre à Saint-Laurent-sur-Sèvres, saccage d’une église à Marseille, menaces de « fumer les chrétiens » devant une église à Cherbourg, tentatives d’intrusion dans la cathédrale de Bourges d’un homme armé de plusieurs couteaux, incendie criminel d’un temple protestant à Behren-les-Forbach, cinq tentatives d’incendie d’une église à Déols, dégradation sur une église dans l’Isère, saccage à deux reprises du cimetière de Redessan en 15 jours, calvaire brisé dans les Hautes-Pyrénées, arrestation d’un homme armé d’un pistolet calibre 44 aux abords d’une église du XIXe arrondissement qui s’était enquis auprès du curé des horaires de la messe et pour finir 9 églises vandalisées à des titres divers !

Voici donc quelques exemples du chaotique bilan dont les gouvernants passés et actuels sont comptables en ayant laissé par naïveté, lâcheté ou même compromissions électoralistes se développer un antichristianisme, bien souvent exhorté par une gauche extrême comme il a pu l’être observé lors de la procession du 29 mai dernier à Paris en hommage aux martyrs de la Commune.

Force est de constater qu’en 2021, en France, l’article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui dispose que nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses n’a malheureusement plus sa place !