Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Secrétaire Départemental, Président du groupe FN au Conseil Régional de Picardie

Plus les mois passent, plus la situation s’aggrave.

A la fin du mois dernier 155.332 demandeurs d’emplois des seules catégories A, B et C étaient comptabilisés en Picardie.

L’augmentation du chômage depuis une année s’élève maintenant à 9% sur les trois départements Picards.

Ces chiffres confirment malheureusement, une fois encore, l’aggravation plus importante du chômage en Picardie qu’au niveau national, tout comme le nombre d’inscrits de longue durée qui a aussi progressé de 10,40%.

Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté de 20% en Picardie, tandis que le nombre de jeunes inscrits à Pôle Emploi, dont 41% des 18-25 ans n’ont aucun diplôme, progresse encore de 8%.

Par ailleurs, les offres d’emploi proposées par Pôle Emploi ont diminué de 17,7% en une année.

Des 3 départements Picards, c’est celui de l’Oise, le plus industrialisé, qui est le plus touché avec une hausse du chômage de 12,8% sur les douze derniers mois.

Cette véritable descente aux enfers que vivent des milliers de Picards et leurs familles, ne semble pas vouloir s’arrêter et encore moins s’inverser.

L’aggravation de la pression fiscale par l’augmentation des taxes mise en place par le gouvernement socialiste, l’absence de véritables mesures en faveur de l’emploi, vont rendre encore plus difficile la situation économique et sociale de ces Picards.