Lancement de la campagne de recueil des signatures sur le RIP visant à empêcher la privatisation d’ADP, le Rassemblement national invite les Français à signer ce texte.

Bien que non associé par les parlementaires à l’initiative du texte, le Rassemblement national apporte son soutien sans faille au référendum d’initiative partagé ayant pour objectif l’organisation d’un référendum pour faire sanctionner par les Français une « proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ».

Même si le référendum d’initiative partagé tel qu’il est permis par l’article 11 de notre Constitution n’est pas totalement satisfaisant, le pouvoir ayant le moyen d’échapper à l’organisation d’un referendum en faisant revoter les assemblées, il apparaît nécessaire d’envoyer un signal fort au gouvernement.

Les aérodromes de Paris, connus sous le sigle ADP, font partie du patrimoine des Français. Le gouvernement d’Emmanuel Macron ne peut donc en disposer à sa guise. La France n’est pas une entreprise que l’on peut vendre à la découpe comme le font les banquiers d’affaires.

En outre, cette entreprise est excédentaire et rapporte donc de l’argent à l’Etat en tant qu’actionnaire et les prévisions pour le trafic aérien à moyen et long terme laissent à penser que ça sera encore le cas pendant plusieurs années.

Enfin et ce dernier point est loin d’être le moins important, ADP est la première frontière de notre pays.

Le Rassemblement National invite donc les Français à soutenir en masse cette initiative et à la signer sur https://www.referendum.interieur.gouv.fr/initiatives_encours.