Communiqué de Jérôme Rivière et Thierry Mariani, Députés français au Parlement européen

A la suite d’une visite en Macédoine du Nord et en Albanie du nouveau commissaire à l’élargissement, Olivér Várhelyi, Jérôme Rivière et Thierry Mariani ont appris que la Commission européenne a décidé d’accorder, au titre de l’Instrument d’aide de préadhésion, la somme de 78 millions d’euros à ces deux pays candidats.

La Commission européenne explique le versement de cette somme, respectivement 50 millions pour la Macédoine du Nord et 28 millions pour l’Albanie, comme étant une « récompense de la performance 2020 pour le franchissement des étapes les plus importantes de leur parcours vers l’UE et pour preuve d’une utilisation proactive des financements de l’UE ».
Ce versement est inacceptable à plus d’un titre !

Il illustre l’idéologie aveugle d’une Commission européenne, soutenant contre tout bon sens, encore et toujours plus d’élargissement, en dépit ici de la faiblesse structurelle des pays candidats. Et ce, malgré l’opposition de la France lors du Conseil européen des 17 et 18 octobre 2019.

L’Albanie et la Macédoine du Nord présentent, en effet, un certain nombre de problèmes essentiels qui devraient à eux seuls justifier l’arrêt complet des procédures d’adhésion: situation économique et sociale très en deçà de la moyenne des Etats membres de l’UE, grande criminalité, corruption, trafics, influence de l’islamisme.

Jérôme Rivière et Thierry Mariani, avec tous les députés du Rassemblement national au Parlement européen, s’opposent fermement à tout nouvel élargissement, et s’insurgent plus particulièrement contre cette utilisation de fonds européens. Ils demandent l’arrêt total des procédures d’adhésion et des versements d’aide.