Communiqué de presse du Rassemblement National

La Ministre des Sports Roxana Maracineanu vient d’annoncer que 500 sportifs de haut niveau « médaillables » recevront une bourse de « 2000 à 3000 euros par mois ». Ce projet reprend en partie la mesure 116 du programme présidentiel de Marine Le Pen : « créer un contrat sportif de haut niveau ». En partie seulement, par le manque de clarté qui entoure cette annonce.

On ne connaît ni les rémunérations, ni la durée de l’accompagnement, ni le mode de sélection. Les Jeux Olympiques proposant près de quatre cents épreuves, on peut donc penser qu’il n’y aura jamais plus de deux sportifs par épreuve. Le Ministère misera-t-il sur un jeune à fort potentiel ou sur le sportif le plus performant de l’année ? Ce dernier sera-t-il toujours rémunéré s’il perd sa position de leader annuel ? Des précisions auraient rendu ces promesses plus sérieuses.

Pour mener à bien ce projet il faudrait en effet préciser, comme le propose le Rassemblement National, que le contrat soit d’une durée de trois ans, renouvelable et destiné aux trois meilleurs sportifs individuels français amateurs par épreuve olympique.

Et puisque la Ministre s’intéresse de près au programme du Rassemblement National en la matière, nous tenons à sa disposition un panel de mesures différentes et innovantes permettant d’améliorer et de faire briller le sport français de haut niveau.