Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Le président PS de la Région Languedoc-Roussillon vient d’être définitivement condamné à deux mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire dite « Synthèse », du nom d’une ancienne agence de communication montpelliéraine.

Après le rejet en cassation d’un pourvoi de l’actuel secrétaire de la section socialiste de Perpignan et ancien président du conseil général des Pyrénées-Orientales, le sénateur PS est donc condamné à une lourde peine qui discrédite le parti gouvernemental et présidentiel.

Nous attendons toujours les commentaires et condamnations de circonstance, des donneurs de leçons professionnels du PS.

La république exemplaire, manifestement, ce n’est pas maintenant !