Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le Président de la république, par sa participation aux commémorations du 19 mars 1962, viole la mémoire des anciens combattants, harkis et rapatriés morts pour la France lors du conflit algérien. Honorer cette date c'est aussi mépriser les centaines de milliers de nos compatriotes harkis et rapatriés qui ont vécu et qui vivent avec ces souvenirs tragiques. On peut choisir n'importe quelle date sauf le 19 mars avait pourtant averti son prédécesseur socialiste François Mitterrand.

Par |2016-03-18T10:59:40+02:0018 mars 2016|Communiqués|

19 mars, date mortifère

Par Gilbert Collard, Député du Gard Le 19 mars est une date funèbre ; c’est, sans doute, la raison mortifère pour laquelle François Hollande, contrairement à ses prédécesseurs, a décidé de commémorer le 19 mars, date du cessez-le feu, qui vit s’abattre sur les Pieds-noirs et les Harkis un abandon assassin. Cette date est une tristesse.

Par |2016-03-17T14:26:58+02:0017 mars 2016|Tribunes libres|

Vérité et justice pour les Français rapatriés !

La présente proposition de loi reconnaît selon le vœu du Président de la République et aussi d’une majorité de Français de toutes sensibilités, la responsabilité de la France dans l’abandon, le massacre et le traitement indigne de nos compatriotes Français rapatriés et harkis. En effet le Président de la République alors en fonction, et ce le 14 avril 2012 à Perpignan, a reconnu officiellement « La responsabilité de la France dans l’abandon des harkis ».

Par |2014-07-11T09:03:14+02:0011 juillet 2014|Interventions|

Non au défilé des troupes algériennes à Paris le 14 juillet 2014

Communiqué de Presse de Gilbert Collard (Député), Louis Aliot (Député Européen), Mohamed Bellebou (Conseiller Municipal de Perpignan, Président de FRANCE-HARKIS) Le député RBM Gilbert COLLARD a demandé au secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants si, comme le laissait supposer une rumeur instante, les troupes algériennes allaient défiler sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2014. A cette question, le ministre a répondu par l’affirmative en prétextant qu’il s’agissait d’une invitation dans le cadre des cérémonies honorant les combattants de 14-18. (http://youtu.be/kL9KlsMFuAc)

Par |2014-06-16T14:39:34+02:0012 juin 2014|Communiqués|

Honneur à nos frères Harkis et à leurs descendants !

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National En ce mercredi 25 septembre 2013, journée d'hommage national, le Front National rend hommage à nos compatriotes harkis, Français par le sang risqué et par le sang versé, lors d'une cérémonie devant l'ancien camp de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales. Il ouvrira également sa permanence au public pour présenter une exposition sur la réalité de cette tragédie.

Par |2013-09-25T09:47:30+02:0025 septembre 2013|Communiqués|

Algérie : il y a cinquante ans …l’exode et les massacres. Pour quels résultats ?

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National Il y a cinquante ans l’Algérie devenait indépendante après les reniements, les trahisons et les crimes initiés ou cautionnés par les gouvernements de l’époque. Il y a cinquante ans plus d’un million de rapatriés, femmes, enfants, vieillards, de toutes origines et de toutes conditions, traversaient la méditerranée conformément au destin qui leur était réservé à savoir la valise ou du cercueil.

Par |2012-07-11T12:41:35+02:005 juillet 2012|Communiqués|

Harkis et rapatriés : la manipulation recommence !

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Directeur opérationnel et porte-parole de campagne de Marine Le Pen Dans un quotidien local du sud de la France, le Président sortant réitère ses mensonges et ses promesses aux harkis et rapatriés avec un cynisme qui dépasse l’entendement. Très ambigu sur le rôle de la France dans la colonisation, évoquant et c’est honteux des « crimes » partagés entre les uns et les autres, Nicolas Sarkozy n’a pas un mot pour les massacres de Harkis et les pieds-noirs disparus.

Par |2012-03-09T15:13:42+02:009 mars 2012|Communiqués|