Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le Président de la république, par sa participation aux commémorations du 19 mars 1962, viole la mémoire des anciens combattants, harkis et rapatriés morts pour la France lors du conflit algérien. Honorer cette date c'est aussi mépriser les centaines de milliers de nos compatriotes harkis et rapatriés qui ont vécu et qui vivent avec ces souvenirs tragiques. On peut choisir n'importe quelle date sauf le 19 mars avait pourtant averti son prédécesseur socialiste François Mitterrand.

Par |2016-03-18T10:59:40+02:0018 mars 2016|Communiqués|

Le gouvernement lutte contre le chômage… en Algérie !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen Alors qu'Emmanuel Macron et Laurent Fabius inauguraient en novembre 2014 une usine automobile Renault à Oran en Algérie, on apprend que le groupe PSA-Peugeot Citroën compte lui aussi y ouvrir un site de production. À l'heure où l’effondrement de l’emploi dans notre pays, lié aux délocalisations massives et aux politiques d’austérité budgétaire, génère un chômage de masse, ce second projet d'implantation d'un grand groupe automobile français à l'étranger constitue un véritable affront pour tous les Français qui peinent à trouver ou retrouver un travail.

Par |2016-02-18T11:20:32+02:0018 février 2016|Communiqués|

L’indécent voyage des ministres Macron et Fabius à Oran

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National L'inauguration en grandes pompes ce jour par les ministres Fabius et Macron d'une usine Renault en Algérie à Oran apparaît comme une provocation particulièrement indécente. Qu'une usine Renault se crée en Algérie, pourquoi pas, mais que des ministres français viennent célébrer cet événement au moment où nos propres usines françaises ferment et les délocalisations s'accélèrent, c'est tout bonnement insultant pour les travailleurs français.

Par |2014-11-18T17:09:41+02:0010 novembre 2014|Communiqués|

Vérité et justice pour les Français rapatriés !

La présente proposition de loi reconnaît selon le vœu du Président de la République et aussi d’une majorité de Français de toutes sensibilités, la responsabilité de la France dans l’abandon, le massacre et le traitement indigne de nos compatriotes Français rapatriés et harkis. En effet le Président de la République alors en fonction, et ce le 14 avril 2012 à Perpignan, a reconnu officiellement « La responsabilité de la France dans l’abandon des harkis ».

Par |2014-07-11T09:03:14+02:0011 juillet 2014|Interventions|

14 juillet du FLN ? Gilbert Collard exige un démenti formel

M. Gilbert Collard alerte M. le Premier ministre sur une information absurde concernant la célébration de notre Fête Nationale sur les champs Élysées. En effet, il nous a été rapporté que des troupes algériennes défileraient aux cotés des troupes françaises. Il s’agit probablement d’une mauvaise plaisanterie; dans la mesure où l’armée algérienne est née au sein même du FLN, organisation terroriste qui a massacré et spolié de nombreux colons, ainsi que des harkas entières.

Par |2014-06-12T13:29:08+02:0012 juin 2014|Interventions|

Non à la commémoration du 19 mars 1962 !

Communiqué de Presse de Louis Aliot, candidat à l’élection municipale de Perpignan et Vice-président du Front National Nous ne participerons pas aux cérémonies du 19 mars, car cette date n’est pas celle de la paix, mais celle du déchaînement de la violence. Après cette date, plusieurs centaines de soldats et plusieurs milliers de civils français et musulmans ont été enlevés et assassinés ou ont disparu, et 150.000 Harkis ont été sauvagement torturés ou mis à mort par le FLN socialiste et ses complices dans les semaines qui ont suivi le soi-disant cessez-le-feu.

Par |2014-03-18T17:59:37+02:0018 mars 2014|Communiqués|

Commémoration 19 mars: une trahison

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Tête de liste Nice Bleu Marine Je tiens à rappeler avec force, mon opposition et celle du Front National à la commémoration du 19 mars. Le choix de cette date témoigne d'une négation du drame vécu par nos compatriotes français d'Algérie et de l'abandon dont ils ont été victimes par le pouvoir gaulliste de l'époque. Cette tragédie devrait rappeler les dangers que font courir le double langage de certains hommes politiques et leur absence de respect de la parole donnée.

Par |2014-03-18T17:20:32+02:0018 mars 2014|Communiqués|

Gilbert Collard interroge M. le Premier ministre sur les conséquences financières de l’hospitalisation de M. Bouteflika

M. Gilbert Collard appelle l’attention de M. le Premier ministre sur les conséquences financières de l’hospitalisation de longue durée du Chef de l’Etat algérien. Durant un mois, le Président algérien M. Abdelaziz Bouteflika a été soigné à Paris à l’Hôpital militaire du Val de Grace. Il a été récemment transféré dans un autre Etablissement de santé des Armées.

Par |2013-05-27T14:28:45+02:0027 mai 2013|Interventions|