J’étais ce matin dans une entreprise de transport de l’Oise, pour exprimer ma solidarité avec les professionnels touchés par la fiscalité punitive sur les carburants.