Nous nous souvenons des 131 personnes lâchement assassinées par des barbares, en plein coeur de la capitale.

Leur souvenir, et la volonté de ne plus jamais subir, doit nous rappeler l’exigence d’une lutte implacable contre le terrorisme islamiste.