La mise en place du second confinement a engendré une nouvelle injustice économique et sociale dans notre pays. Le gouvernement a, en effet, fait le choix d’autoriser les très grandes enseignes à ouvrir leurs portes au public, quand les petits commerces de proximité restent, eux, fermés.

Ce deux poids deux mesures n’est pas acceptable. Quand les gestes barrières sont respectés, qui peut imaginer que les commerces de centre-ville propageront davantage le virus que les enseignes de plusieurs centaines de mètres carrés ?

Nos artisans, fleuristes, libraires sont les plus fragilisés par la crise sanitaire et la crise économique qu’elle engendre. Parce que les commerces de proximité font vivre le coeur de nos villes et de nos villages, cette injustice ne peut durer.

Avec le Rassemblement National, exigez l’ouverture aussi des commerces de proximité !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je signe la pétition !