Communiqué de Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône

Tôt ce matin, un individu s’est introduit dans l’école de La Pauline, dans le 9e arrondissement de Marseille. Muni d’une arme blanche, il s’en est violemment pris à une « tata » de l’établissement, la blessant grièvement. Ses jours ne sont, Dieu merci, pas en danger. Une collègue de cette dernière a voulu s’interposer et a également été blessée. L’auteur présumé des faits, qui aurait crié « Je suis musulman, aujourd’hui je vais tuer tous les chrétiens. Allah Akbar !» pendant son acte, a été interpellé.

Je me suis rendu sur place dans la matinée, accompagné de la Conseillère régionale Eléonore Bez et du Conseiller d’arrondissement Philippe Baudinot. Je tiens tout d’abord à souhaiter aux deux « tatas » victimes un prompt rétablissement. Je souhaite également assurer de mon soutien l’ensemble de l’équipe éducative et les parents des élèves de l’école de La Pauline.

Cette tentative de meurtre illustre, une fois de plus, l’ensauvagement qui touche Marseille et fait couler le sang des Marseillais. Notre ville est trop souvent le théâtre de meurtres barbares ou islamistes : les assassinats de Laura et Mauranne en octobre 2017 par un clandestin islamiste et le meurtre sauvage de la jeune Marie-Belen le 17 mars dernier.

Face à cet ensauvagement et à cette ultraviolence, la municipalité reste les bras croisés. Le bilan de Jean-Claude Gaudin (LR) et de son équipe, constituée dans le 9e arrondissement de Guy Teissier et de Lionel Royer-Perreaut, est affligeant, et ce sont les Marseillaises et les Marseillais qui en payent le prix.

Élu maire de la ville, ma priorité sera d’assurer la sécurité de l’ensemble des Marseillaises et des Marseillais, dans les écoles et partout à Marseille.