15 ans après le rejet de la Constitution européenne par les Français lors du référendum de 2005, Emmanuel Macron s’apprête à engager un nouveau bond en avant dans le fédéralisme européen en soutenant la mise en place d’un impôt européen !

Pour faire face à la crise économique à venir, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont proposé un vertigineux plan de relance européen de plusieurs centaines de milliards d’euros, dont une grande partie viendra s’additionner au budget actuel de l’Union européenne. En plus de constituer une nouvelle charge, à terme, pour les Etats contribuant le plus aux finances de l’Union européenne (France en tête), de nouvelles « ressources propres » seront prochainement instaurées.

Le Commissaire européen macroniste, Thierry Breton, a d’ores et déjà affirmé que de nouvelles taxes européennes verront le jour dans les prochains mois, venant ainsi s’ajouter à un matraquage fiscal de plus en plus insupportable pour les Français.

Au moment même où les Français réclament plus de proximité et plus de pouvoir d’achat, sa création constitue une nouvelle trahison. Avec le Rassemblement National, dites NON à l’impôt européen !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je signe la pétition !