25 départements s’apprêtent à permettre à nouveau aux automobilistes de rouler à 90 km/h sur leurs routes secondaires. Une action très attendue après la décision autoritaire du gouvernement d’Edouard Philippe en mai 2018 d’imposer l’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur ces mêmes routes.

Mais le gouvernement n’entend pas laisser les départements revenir aussi facilement sur ses choix passés ! Ainsi, les préfets ont reçu une circulaire listant toutes les conditions pour repasser aux 90 km/h : concerner un tronçon de route de 10 kilomètres minimum, interdire les dépassements, interdire le retour aux 90 km/h sur les routes empruntées par des engins agricoles … Toutes ces mesures n’ont qu’un objectif : empêcher le retour aux 90 km/h !

Le gouvernement réclame même aux préfets de contester les décisions de présidents départementaux devant le tribunal administratif !

Cet acharnement contre les automobilistes doit cesser : le gouvernement doit, comme il s’y est engagé, rendre aux départements la liberté de revenir aux 90 km/h, et s’attaquer aux défauts des infrastructures routières (responsables de 26% des accidents de la route).

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je signe la pétition !