Question écrite de Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône, au Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, sur les conditions d’interventions des forces de l’ordre et l’application de l’égalité républicaine dans tous les territoires

Le Sénateur Stéphane Ravier attire l’attention du Ministre de l’Intérieur à propos des agressions, violences urbaines, attaques à l’arme lourde et guet-apens subis par la police et faisant suite à l’accident d’un motard ayant percuté une voiture de police à Villeneuve-la-Garenne le 19 avril 2020.

En effet, le 22 avril 2020 dans la nuit, le commissariat de Bois-Abbé à Champigny-sur-Marne a été la cible de deux attaques simultanées venant d’agresseurs armés de mortiers d’artifice.

Depuis, ce type d’agression au mortier s’est répété sur des policiers de la brigade anti-criminalité dans plusieurs communes des Yvelines. Dans le même temps, dans de nombreuses métropoles de France, des quartiers hors-de-contrôle font feu de tout bois : attaquant pompiers et forces de l’ordre et détruisant le mobilier urbain.

Alors que la France est confinée, malgré la gravité de ces actes de guerre et l’ampleur de l’insécurité dans l’intensité et dans le temps, une note de la préfecture de police adressée aux fonctionnaires d’Ile-de-France leur demande d’« éviter tout contact avec les perturbateurs » tandis que le Ministre de l’Intérieur déclare au Sénat qu’ « il n’y a pas de quartiers dans lesquels nos forces de l’ordre n’interviendraient pas ».

Là où le syndicat « Unité SGP Police Île-de-France » décrit un « deux poids deux mesures », le sénateur Stéphane Ravier demande au Ministre de l’Intérieur quelles sont les actions prévues pour que la Loi soit appliquée fermement en tout lieu du territoire national et quelle est la doctrine de maintien de l’ordre mise en place pour venir à bout des agresseurs.