Congrès XVII : les candidats au Conseil National

45 - CABROLIER Frédéric

54 ans - Conseiller protection sociale - Conseiller régional - Conseiller municipal
Délégué départemental adjoint

Date d'adhésion : 1990

Tarn (81)

Adhérent depuis 30 ans, candidat à toutes les élections depuis 25 ans dans le Tarn (6 Législatives, 3 Municipales, 4 Régionales, 1 Européenne, 1 Sénatoriale), Conseiller municipal d'une ville de 50 000 hab et communautaire d'une agglo de 90 000 hab, et Conseiller Régional d'Occitanie, je pense pouvoir apporter mon expérience et ma vision des problématiques françaises dans le cadre de la reconquête nationale.

46 - CADENAS Jean-Michel

67 ans - Lieutenant-colonel gendarmerie - Délégué départemental - Chevalier Légion d'Honneur
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 2004

Mayenne (53)

67 ans, marié, trois enfants. Engagé volontaire dans l’Infanterie de Marine, j’ai terminé ma carrière comme Lieutenant-colonel de Gendarmerie, après 38 ans de service dans l’armée, dont dix en OPEX, comme conseiller militaire. Je suis spécialisé dans l’ordre public, la création et la formation d’unités de maintien et de rétablissement de l’ordre en France et à l’étranger. J’ai créé la protection rapprochée du Président de la République de Djibouti, et contribué à la restructuration de la police après la guerre en République Serbe de Bosnie. J’ai été le conseiller des deux ministres de l’Intérieur de Bosnie Herzégovine, et du ministre de la sécurité du gouvernement fédéral à Sarajevo. J’ai créé des unités de maintien de l’ordre au Tchad, et enfin j’ai effectué trois séjours en Nouvelle Calédonie au moment des évènements graves d’ordre public en 1987, 1988 et 1990. Je suis le président des anciens combattants parachutistes de mon département. A ce titre je suis membre du Forum Sécurité Intérieure du RN au sein duquel je m’exprime sur ces problématiques. Au FN depuis 1977, sous des pseudos durant mon activité militaire puis au RN sous mon véritable nom depuis que j’ai quitté le service actif en 2008, je suis convaincu que sans véritable engagement, il n’y a pas de victoire possible. J’engage nos adversaires politiques à méditer sur cette phrase de Marcus Flavinius, Centurion à la deuxième cohorte de la Légion Augusta : “Que Rome prenne garde à la colère des Légions !” Jean-Michel CADENAS Délégué Départemental RN 53

47 - CALIGIURI Adrien

26 ans - Master 2 marketing du luxe
Bénévole association "Le Refuge"

Date d'adhésion : 2012

Hauts-de-Seine (92)

Chère Madame, cher Monsieur, Étant adhérent au Rassemblement National depuis 2011, étant loyal et fidèle aux valeurs du mouvement et aux idées de Marine Le Pen, je suis candidat au conseil national lors du 17e congrès à Perpignan afin de participer à l’essor de notre famille politique et à l’arrivée de nos idées au pouvoir. En effet, je propose ma candidature en tant que membre de la jeunesse patriote récemment diplômée, ambitieuse et désireuse de construire un avenir prospère. Être candidat, est pour moi, l'occasion de mettre mes capacités et mes qualités au service des missions qui me seront confiées pour défendre les intérêts des français. Titulaire d'un D.C.G. et d’un bac + 5 qui délivre le titre de manager marketing et commercial en produits et services de luxe, je suis un candidat qualifié pouvant compléter les diverses compétences des autres élus. Je défends au quotidien notre patrimoine en travaillant pour des Maisons prestigieuses qui font rayonner leur savoir-faire et leur travail artisanal en France et à l’international. Mon profil a la capacité de capter des électorats tels que les millenials (génération Y), les (jeunes) cadres, les (jeunes) diplômés, les personnes issues du milieu mondain parisien et de la mode. Voter pour un profil atypique et aussi audacieux tel que le mien est un acte fort, qui, dans un esprit de rassemblement, permet de représenter la diversité des profils au sein de la société française. Mon atypisme, une force audacieuse !

48 - CARLIN Philippe

62 ans - Agent territorial
Conseiller municipal

Date d'adhésion : 2016

Alpes-Maritimes (06)

L’année 2022 sera décisive, et ce sont les électeurs qui décideront : c’est l’une de leurs dernières libertés, c’est aussi la première, car elle préside à toutes les autres. Encore doivent-ils être convaincus de la nécessité et de l'urgence d'exercer cette liberté. Le discours médiatique dominant (bien que la parole, c'est un signal, se libère progressivement), les trahisons du système (politique, judiciaire), le yo-yo angoisse-espoir agité par le pouvoir pour contenir les Français entre sermons et promesses, ont concouru - c'était la volonté du système - à décourager les électeurs. Les Français sont de plus en plus nombreux à comprendre que le pouvoir et ses relais les trompe, mais ils doutent de leur propre capacité à pouvoir reconquérir leur dignité, voire de l'utilité même de leur action. Notre mission consiste à leur rappeler, expliquer, affirmer, que cette liberté de choisir, de décider par eux-mêmes, ils l’ont encore, mais que s’ils n’en usent pas, ils la perdront. Cette mission demande une implication à tous les niveaux. En qualité d'élu municipal, je suis engagé sur le terrain. Ma candidature au Conseil national vise à fortifier mon travail de proximité : un lien plus étroit avec le parti, sa direction et ses militants, c'est une légitimité et une parole plus fortes auprès des électeurs en général et des sympathisants en particulier, l'objectif étant que les premiers grossissent les rangs des seconds. Parce que tout engagement est utile, il ne faut en négliger aucun.

49 - CATHALA Ludovic

45 ans - Ouvrier
Secrétaire de canton

Date d'adhésion : 2013

Haut-Rhin (68)

Adhérent depuis 2013 car je me suis décidé de m'engager pour faire avancer nos idées, défendre nos traditions, notre identité, militant actif en période électorale ou pas, j'attache beaucoup d'importance à la base militante qui est le socle de notre mouvement, je me suis présenté à différentes élections, sur liste municipale, régionale et départementale. Responsable du canton de Wittenheim et de la communication de la fédération du Haut-Rhin Je suis candidat pour ce canton aux départementales des 20 et 27 juin, avec Virginie JORON, député européen, Je me présente pour le conseil national pour travailler sur la stratégie, sur l'implantation locale qui est très importante pour les prochaines échéances électorales. Vive la France. Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux : Facebook : Ludovic Cathala Twitter : @LudovicCathala Instagram : ludo68wittelsheim

50 - CAUDRON Agnès

52 ans - Agricultrice - Conseillère régionale - Secrétaire de circonscription
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 2011

Pas-de-Calais (62)

52 ans, mariée, mère de 3 enfants. Agricultrice résidant à Riencourt les Cagnicourt conseillère municipale 2001/2014. Aujourd’hui, conseillère régionale Hauts-de- France, chef de file de la commission agriculture et ruralité du groupe RN. Je porte le fer sur les questions agricoles à la Région Nord Pas de Calais Picardie car je défends l'agriculture familiale forte et responsable, ce qu'il y a dans nos assiettes, la justice sociale et la ruralité depuis des années. Mon mandat de conseillère régionale me permet de défendre nos exploitations, le made in local, les circuits courts, la France de la ruralité, nos artisans, nos indépendants, nos TPE et PME qui sont acteurs de nos territoires. Ceci en étant force de propositions face à une majorité hostile et qui n'entend pas cette ruralité qui a besoin de décisions fortes et pérennes. Cartée depuis 2011, mon engagement date de plus longtemps, je suis souverainiste et le NON à Maastricht fut l'élément déclencheur. Marine m'a convaincu qu'on pouvait changer les choses avec des propositions novatrices. L'Europe a fait de nos agriculteurs des assistés à la merci de Bruxelles. On nous a asservis au nom de la mondialisation, nous ne sommes plus encouragés à être fier de notre métier et à produire de la qualité au juste prix Nous devons reprendre la main sur notre législation, nos frontières. Je suis une personne comme vous qui travaille, se lève le matin pour rendre des comptes, paye ses impôts, ses charges, s'occupe de sa famille et de ses anciens. Je suis honoré et fière de représenter notre présidente Marine et de diffuser au quotidien son programme et ses valeurs. Agnès Caudron Candidate au Comité Central

51 - CAUVIN Dylan

25 ans - Etudiant - Référent départemental Génération Nation - Décoration Préparation militaire gendarmerie
Secrétaire de canton

Date d'adhésion : 2015

Hérault (34)

Issu d’une famille patriote, c’est avec conviction que j’ai rejoint le Front National en 2015, seule alternative politique crédible pour restaurer la grandeur de notre France. Référent Génération Nation dans l’Hérault, je mets un point d’honneur à promouvoir la souveraineté et l’identité française auprès de la jeunesse de mon département, via des réunions militantes et des ateliers, propices à la formation des futurs cadres de notre mouvement. Étudiant de 25 ans en Master d’économie industrielle et des réseaux à l’Université de Montpellier, je suis également élu au sein d’un syndicat étudiant de Droite, afin de défendre les intérêts de mes pairs et de propager des idées patriotes fortes. Fidèle à notre parti et à Marine Le Pen, je milite sur le terrain tout au long de l’année, mais également lors des diverses élections auprès de nos candidats locaux, comme Gérard Prato, Pierre Aliotti, Guillaume Vouzellaud, et bien d’autres. C’est donc tout naturellement que je présente ma candidature pour les élections départementales de 2021, aux côtés de France Jamet, sur l’un des cantons de Montpellier. Attaché à la sécurité des français, j’ai eu l’honneur et la responsabilité d’exercer en tant que réserviste de la Gendarmerie Nationale, en parallèle de mes études, car j’ai à cœur de protéger tous les citoyens face aux menaces grandissantes que connaît notre pays. Ayons foi en la jeunesse française et luttons ensemble pour que la France redevienne la France, avec Marine !

52 - CHABLE Pierre-Laurent

36 ans - Gérant de société
Conseiller municipal

Date d'adhésion : 2004

Var (83)

Militant politique depuis 2004, je suis actuellement Secrétaire général du groupe Rassemblement National de Provence-Alpes-Côte d’Azur face aux macronistes Estrosi et Muselier. Conseiller municipal de la commune de Cuers, dans le Var, depuis 2020, j’ai su démontrer que notre mouvement sait rassembler en réalisant au second tour une fusion avec une liste sans étiquette. De mes premiers collages en tant que jeune militant, aux fonctions que j’occupe aujourd’hui je n’ai jamais oublié un fait : Le Rassemblement National est avant tout un grand mouvement, porté par d’innombrables « petites mains ». Des militants sincères, dévoués et combatifs qui nous ont permis de traverser de nombreuses épreuves. C’est cette grande famille que je souhaite continuer à servir aujourd’hui en vous proposant ma candidature. Notre mouvement doit continuer à rassembler autour de lui, à s’implanter et à forger les alliances qui feront les victoires de demain. Et ce n’est que rassemblé autour de notre Présidente que nous y arriverons.  

53 - CHABRUT Jean-Pierre

62 ans - Directeur DPS - Ordre national du mérite - Flamme d'argent et Glaive d'or du RN
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 1986

Hauts-de-Seine (92)

Candidature au Conseil National : Je souhaite représenter ma candidature, ayant participé à la vie du mouvement depuis plusieurs années, je veux ainsi apporter mon soutien à notre action pour le bien de notre pays. * Adhérent depuis 1983, j’ai été trésorier du 16 em arrondissement de Paris puis secrétaire d’arrondissement adjoint. * En 1986 dès sa création, je rejoins les rangs du DPS pour en devenir le directeur de 1999 à 2007 puis de mai 2016 à aujourd’hui. * J’ai été l’officier de sécurité armé de Marion Maréchal Le Pen de janvier 2015 à mai 2016 * J’ai été membre du Conseil National de la Commission National d’investiture et du Bureau politique du FN de 2002 à 2007. * Actuellement Membre du CSE (comité Social et économique) du RN, il succède au C.E. et aux délégués du personnel. * Officier supérieur de réserve des Troupes de Marine, officier de l’Ordre National du mérite.

54 - CHADOURNE Sandrine

50 ans - Aide-soignante - Conseillère municipale
Conseillère régionale

Date d'adhésion : 2014

Gironde (33)

Depuis une dizaine d'années, j'ai contribué par mon travail d'élue et de militante à accroître de manière significative le vote RN dans la région. J'ai 50 ans une motivation sans limite et à toute épreuve ainsi qu'une large expérience autant civile que professionnelle. Soignante auprès des malades atteints de démence Alzheimer d'une part, mon implication quotidienne dans le milieu de la santé publique et gériatrique et mon fort potentiel relationnel auprès des citoyens que je rencontre régulièrement, me permettent de communiquer et de mettre en avant les programmes et les valeurs du RN. D'autre part, je suis d'autant plus sollicitée que je suis ancrée dans un territoire rural et en souffrance qui nourrit de grands espoirs quant à l'idée de changement que le RN représente. Nous devons plus que jamais donner l'envie à chacun de croire que notre politique peut changer le destin de la France.

55 - CHAPRON Philippe

64 ans - Cadre retraité fonction publique - Conseiller municipal et communautaire - Médaille de bronze du Tourisme
Délégué départemental

Date d'adhésion : 1983

Calvados (14)

57 - CHASSIER Michel

72 ans - Retraité - Conseiller régional
Délégué départemental

Date d'adhésion : 1987

Loir-et-Cher (41)

Né à Blois, 72 ans, marié, 3 enfants. Titulaire d’une maîtrise de Sciences économiques. Agent général d’assurances avant d’intégrer France Télécom comme développeur, puis la Poste comme cadre informaticien, et enfin organisateur conseil. Officier de réserve honoraire. Dirigeant associatif et Président d’une ligue sportive régionale pendant 17 ans. Conseiller municipal de Blois de 1995 à 2008, réélu en 2014, conseiller régional de Loir et Cher depuis mars 2010, Président de groupe RN Centre-Val de Loire de 2014 à 2020, membre de la Commission permanente et de la commission des finances. Délégué départemental depuis mars 2009, flamme d’honneur du Front National. Adhérent depuis 1985 je me suis engagé dans l’action militante, conscient des enjeux pour notre pays et profondément convaincu de la nécessité de notre combat. J’ai toujours considéré que nous devions et que nous pouvions accéder aux affaires, en commençant par le niveau local. Jack Lang a reconnu avoir perdu à Blois à cause de la présence active des conseillers municipaux FN dont je faisais partie. J’ai tenu à remplir mes mandats avec sérieux et détermination, contribuant à donner une image positive de notre mouvement, renforcée par mon engagement associatif. En même temps je suis resté en tant que SD puis DD un militant actif de notre fédération, travaillant l’implantation locale et développant la communication Internet. Je souhaite contribuer par mon expérience au succès du Rassemblement national aux côtés

58 - CHAUMERON Lucie

68 ans - Retraitée - Conseillère régionale - Médaille grand or du travail
Trésorière de fédération

Date d'adhésion : 1993

Yvelines (79)

59 - CHAUSSAT Maxime

34 ans - Responsable de site industriel - Conseiller municipal - Conseiller communautaire
Conseiller régional

Date d'adhésion : 2007

Ain (01)

Je me présente à cette élection pour porter la voix du peuple des adhérents et militants du Rassemblement National auprès de la Direction de notre mouvement.

60 - CHENU Sébastien

47 ans - Député du Nord - Conseiller régional - Délégué départemental
Membre du bureau exécutif

Date d'adhésion : 2015

Nord (59)

61 - CHEVET Julien

27 ans - Employé de commerce
Référent Génération Nation

Date d'adhésion : 2013

Var (83)

Chères amies, chers amis, Tous les trois ans, notre parti réactualise son conseil national durant son Congrès. Cette année, les adhérents doivent donc choisir la centaine de membres qui formeront cette équipe chargée de se prononcer sur les grandes orientations du Rassemblement National. Ainsi, je vous soumets ma candidature à cette élection des plus importantes. Peu connu à l’heure actuelle du grand public, je suis néanmoins adhérent du parti depuis mes 19 ans et m’intéresse de près aux rouages de la politique. Aujourd’hui, à l’aube de mes 28 ans, j’ai l’honneur d’être référent jeune de la 6ème circonscription du Var. J’ai été présent sur deux élections municipales varoises, ainsi que candidat titulaire aux départementales de cette année sur le canton 2 de Toulon. Ce parcours montre ma détermination et l’envie d’être acteur de ce si beau pays que j’aime. Je me présente donc, aujourd’hui, face à vous, afin de siéger au conseil national de notre mouvement. Pourquoi ? Pour participer activement à la vie du Rassemblement National, y apporter la fraîcheur de mes idées et une vision jeune, en adéquation avec la société actuelle. Accordez-moi votre confiance. Je serai un membre discipliné, à l’écoute des gens et mettant tout en œuvre pour contribuer à l’accession à l’Elysée par notre présidente Marine Le Pen. Je vous invite à me suivre sur Facebook et Twitter et à me contacter par mail : julienrn83@gmail.com. Je vous y répondrai avec plaisir. Vive le Rassemblement National, Vive la France !

62 - CHEVILLARD Nathalie

49 ans - Gérante société immobilière
Conseillère régionale

Date d'adhésion : 2014

Bouches-du-Rhône (13)

49 ans, mariée, 4 enfants, j'habite Aix-en-Provence depuis 20 ans où je suis propriétaire et gérante d'une sarl immobilière de locations en meublé. Candidate aux Départementales de 2015 et 2021, aux Régionales de 2015, aux Législatives de 2017 et aux Municipales de 2020, j'ai eu l'honneur d'être n°2 aux Sénatoriales 2020 des Bouches du Rhône menées par Stéphane Ravier, notre Sénateur. Responsable de la 14ème circonscription des Bouches du Rhône et Conseillère Régionale PACA, je siège dans deux commissions : Agriculture et Croissance Verte. Active et dynamique, je souhaite mettre toutes mes compétences et mon énergie au service du Rassemblement National et de mes concitoyens. Au Conseil National, j'aurai à cœur de défendre la liberté d'entreprendre et représenter tout particulièrement les entrepreneurs et les dirigeants d'entreprise.

63 - CHIOCCA Christophe

52 ans - Adjoint au maire de Fréjus - Conseiller communautaire
Conseiller municipal

Date d'adhésion : 2012

Var (83)

Chers amis, Depuis toujours, nous avons un point en commun : l’amour de notre pays et donc de la France. C’est naturellement que je me suis engagé depuis de nombreuses années pour défendre nos convictions auprès de notre présidente Marine Le Pen et plus particulièrement de David Rachline Maire de Fréjus dont j’ai eu l’honneur de diriger sa campagne en 2020 et qui a été réélu au 1° tour dans un contexte si particulier. Actuellement responsable adjoint de la 5° circonscription du Var et de Fréjus pour notre mouvement, candidat aux élections départementales pour notre canton, fort de mon expérience municipale, je souhaite mettre aujourd’hui mes compétences et mon dynamisme pour œuvrer à vos côtés, au sein de notre parti. Aujourd’hui, avec les diverses mutations territoriales, économiques, sociales, environnementales et financières, seul notre mouvement le Rassemblement National sera y faire face et les maîtriser sans subir. Militant de toujours, mes convictions restent chevillées au corps. J’ai la passion de la France, je crois en son avenir. Je crois tout simplement en la politique, au rayonnement de notre Rassemblement National et en notre capacité collective de maîtriser notre destin. C'est avec Marine LE PEN que nous pourrons sortir de l'immobilisme qui frappe notre pays parce que nous incarnons le progrès et la réforme. C’est pour cela que j’ai décidé de proposer ma candidature au conseil national de notre mouvement afin de participer, avec vous, au redressement de la France !

64 - CLAVET Bruno

31 - Agent de la fonction publique territoriale - Conseiller municipal - Conseiller communautaire
Secrétaire de circonscription

Date d'adhésion : 2012

Pas-de-Calais (62)

Il faut aimer la France parce que la Nature l’a faite belle et l’Histoire l’a faite grande » - Engagé pour notre mouvement depuis 10 ans, je préside aujourd’hui le groupe Lens Bleu Marine au sein du conseil municipal de Lens, siège à l’agglomération de Lens-Liévin et je suis également le responsable de la 3e circonscription du Pas-de-Calais. Dans ce territoire où les socialistes et les communistes sont encore présents au niveau local, nous sommes aujourd’hui la seule et véritable force d’opposition. Et une chose est sûre, nous n’avons pas chômé depuis notre élection. Grâce à notre travail et notre sérieux nous avons pu mettre un terme aux vieilles habitudes tantôt illégales tantôt immorales de ces élus dits de gauche et responsables du déclin de nos villes. Grâce à nous, la ville de Lens sera enfin dotée d’une police municipale et d’un centre de supervision urbaine, les conflits d’intérêts ont cessé, les conseils municipaux sont retransmis en direct, les commerçants et les restaurateurs sont mis à l’honneur et une véritable politique de proximité se fait jour. La route est encore longue mais je ne cesserai jamais de défendre mes concitoyens comme je l’ai toujours fait au travers de mes mandats et des différentes campagnes électorales, avec en ligne de mire, l’accession au pouvoir de Marine Le Pen en 2022. La victoire de notre présidente et de nos idées est aujourd’hui possible mais surtout nécessaire car notre sécurité, notre prospérité et notre identité en dépendent.

65 - CLÉMENT-LAUNAY Martine

73 ans - Professeur en retraite - Conseillère municipale - Secrétaire de circonscription
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 1990

Seine-et-Marne (77)

Adhérente du FN puis du RN depuis 1990, j’ai compris depuis longtemps qu’il nous fallait être actifs pour défendre notre identité, notre sécurité, notre qualité de vie et notre souveraineté. Alors, à partir de 1992, je milite et suis candidate à toutes les élections pour contribuer au devenir de l’édifice FRANCE. Elue en 2014 puis en 2020, c’est avec un esprit bien décidé que j’accomplis ma mission de conseillère municipale d’opposition à Tournan-en-Brie (77). Devant l’immense défi qu’il nous appartient de relever, celui de la défense de notre civilisation, mon courage se fortifie encore pour apporter mon aide aux Français à-travers le Rassemblement National et sa Présidente Marine Le Pen. CLEMENT-LAUNAY Martine (77) Membre du Conseil National Responsable RN du canton d’Ozoir-la-Ferrière (77)

66 - CLOT Christophe

48 ans - Directeur
Trésorier d'associations sportive et culturelle

Date d'adhésion : 2013

Gard (30)

Mesdames et Messieurs, Chers adhérents du Rassemblement National, C’est un honneur pour moi de pouvoir présenter pour la première fois ma candidature pour siéger au comité central du Rassemblement National. Je pense que le comité central de notre mouvement est un organe important pour le débat démocratique interne et que chacun d’entre nous doit pouvoir s’y exprimer et apporter sa pierre à l’édifice qu’est l’évolution d’un parti politique. Adhérent au Front National puis au Rassemblement National depuis 2013, j’ai été conseiller municipal de ma ville de 2014 à 2020. Alès est situé dans le Gard et compte environ 42000 habitants. Ce mandat dans l’opposition d’un maire LR, mes participations aux différentes commissions municipales mais aussi mon implication dans diverses associations (Club de Tennis, Association de commerçants de quartiers, Comité départemental de Tennis) seront des atouts non négligeables pour être force de proposition au sein de ce comité. Je pense être prêt à m’investir plus en avant dans notre mouvement pour l’aider aller encore vers l’avant. Si vous décidez de ma faire confiance je défendrais une plus grande implantation locale de notre mouvement, ce qui est, je pense, important pour un parti qui se veut proche de ses adhérents. Espérant compter sur votre soutien, je vous souhaite de passer, Mesdames, Messieurs et chers adhérents du Rassemblent National, un très bon congrès.

67 - COLOMBIER Jacques

69 ans - Retraité - Conseiller régional (président groupe RN) - Ancien député européen
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 1975

Gironde (33)

68 - COLOMBIER Caroline

63 ans - Avocate retraitée

Date d'adhésion : 2019

Charente-Maritime (17)

69 - COTTAREL Romain

30 ans - Président SAS - Référent Génération Nation
Conseiller municipal

Date d'adhésion : 2011

Vaucluse (84)

Romain Cottarel, jeune Vedènais de 30 ans, Conseiller Municipal, Responsable de la section RN de Vedène, Responsable de Génération Nation de Vaucluse. Engagé pour notre mouvement depuis 2011, j'ai gravi les différents échelons de ma fédération passant ainsi de sympathisant a militant, puis de responsable a élu. Je suis actuellement Conseiller Municipal suite à ma candidature sur la ville de Vedène. Militant de terrain, je suis convaincu que notre mouvement jouera un rôle essentiel dans les années à venir pour notre pays. Fervent défenseur de l'implantation locale et de la méritocratie, je défendrai cette vision de la politique que Marine Le Pen applique depuis 2011 a notre mouvement. Avec ma Candidature faite de l’implantation locale une priorité nationale.

56 - CHARBONNEAU Jean-Romée

69 ans - Retraité - Conseiller régional
Membre sortant du conseil national

Date d'adhésion : 1984

Deux-Sèvres (79)

Jean Romée CHARBONNEAU, 69 ans, retraité du secteur bancaire, marié, père de 5 garçons dont deux ont servi et servent encore dans nos troupes d’élite, fers de lance des armes de la France. Ancien membre de la direction artistique du Puy du Fou, adhérent du FN depuis 1984, puis du RN, soit bientôt la moitié de ma vie. J’ai gravi tous les échelons politiques en Vendée et dans les Deux-Sèvres, plaçant ce dernier territoire dans la moyenne nationale. Elu régional en 1992 en Poitou-Charentes puis réélu en Nouvelle Aquitaine. Mes adversaires, comme Jean Pierre Raffarin, Ségolène Royal, Jean de Gaulle ou Alain Rousset, ont reconnu mon opiniâtreté d’opposant, mon humour et ma fermeté. J’occupe les fonctions de Vice-président du groupe RN, chargé des questions culturelles, m’opposant aux gaspillages abyssaux, à la débilité des programmes, à la trop petite part réservée à l’embellissement ou à la mise en valeur vivante du patrimoine. Ancien Conseiller municipal de Niort, j’ai combattu le sectarisme de ceux qui ont sombré dans le piège Macronien et ont démontré leur incapacité à gérer efficacement une crise sanitaire. Si j’ai pu participer à tous ces combats, c’est grâce à la confiance des cadres du FN-RN, mais aussi à nos valeurs chevillées au cœur, avec l’honneur de servir dans la persévérance et dans la fidélité absolue. Je ne conçois que la victoire de Marine Le Pen, seule récompense d’une vie de militant !
Go to Top