Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Si Manuel Valls a enterré la promesse de François Hollande d’octroyer le droit de vote aux étrangers pour les élections locales, le PS a trouvé la parade pour se constituer néanmoins une nouvelle clientèle électorale.

“Je préfère me concentrer sur les naturalisations” a ainsi déclaré le Premier ministre. La proposition du député PS Razzy Hammadi de permettre aux étrangers résidant sur le territoire national depuis seulement trois ans de demander la nationalité française va dans ce sens. Il s’agit d’assouplir encore un peu plus les conditions d’accès à la nationalité française et de brader la citoyenneté au profit de considérations strictement électoralistes.

Face à cette grave dérive qui porte atteinte à notre identité nationale et aux principes républicains, il faut stopper l’immigration et supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française qui ne doit pas être une simple reconnaissance administrative, mais doit s’hériter ou se mériter.

Les attentats islamistes qui ont frappé la France cette année devraient plutôt inciter le gouvernement à réformer de fond en comble le Code de la nationalité afin de durcir les critères d’acquisition. Les terroristes islamistes Merah, Amedy Coulibaly et les frères Kouachi détenaient la nationalité française. La seule politique responsable consisterait donc à déchoir les délinquants et criminels binationaux de leur nationalité pour protéger les Français, plutôt que d’offrir la nationalité française sans aucun contrôle ni exigence.